Rire

Si vous observez des enfants vous verrez qu’ils rient le plus souvent sans raison, c’est pour eux une activité spontanée, juste motivée par le plaisir immédiat. Maintenant en comparaison si vous observez des adultes vous verrez qu’ils ne rient que lorsque la situation s’y prête, et ils rient beaucoup moins souvent et longtemps !

L’enfant est passé par le tamis de la famille, l’école, l’insertion professionnelle, les contraintes sociales, pour enfin devenir un adulte qui ne rit presque plus, en tout cas plus sans stimulation spécifique.

Les effets du rire

Pourtant le rire a de nombreux effets reconnus. Il a un effet important sur notre diaphragme, cet énorme muscle qui coupe notre tronc en deux en séparant la loge des poumons et du coeur de celle de notre système digestif. On sait qu’un bon fonctionnement de ce diaphragme et fondamental pour la respiration, donc l’oxygénation du corps. Il a aussi une action sur le coeur qu’il berce par son mouvement. Il masse également tout le système digestif par ses mouvements.

Le moindre stress bloque le diaphragme et entraîne tout un tas de perturbations : douleur, mauvaise oxygénation, mauvaise digestion, remontées acides, mauvais retour veineux…

Il se trouve que le rire libère le diaphragme ! Mais pas seulement cet énorme muscle central. Par un effet de propagation ce sont tous les muscles du corps qui sont ainsi impactés. Ce sont ainsi nos émotions qui sont libérées par cette grande vague ! Le rire rend plus joyeux, régule l’humeur, chasse la négativité.

De nombreuses recherches ont démontré les effets thérapeutiques du rire : diminution de la douleur, diminution de l’anxiété, stimulation de l’immunité, diminution des problèmes respiratoires, amélioration du sommeil… Et, cerise sur le gâteau, on n’a jamais trouvé d’effet négatif !

On peut aussi considérer l’impact social et relationnel du rire !

Il ne faut quand même pas croire que le rire peut tout guérir et devenir la solution à tous les problèmes. Mais il fait partie de notre vie et a son rôle à jouer. Plus nous mettons du rire dans notre vie et plus elle devient joyeuse et épanouie.

Comment rire ?

Il peut sembler tout naturel de rire mais… je me rappelle un exercice qu’on avait pratiqué dans un cours de théâtre, on devait aller seul sur la scène, sur une chaise, et rire une minute. Ca a été sans doute une des plus longues minutes de ma vie ! Essayez là tout de suite de le faire ! Il est assez paradoxal qu’il soit facile de faire la gueule pendant des heures sans trop d’effort !

Il me semble que notre santé physiologique et psychologique nécessite au moins une heure de rire par jour. On peut lire des blagues, regarder des comiques ou des films drôles… Mais il est plus intéressant de savoir déclencher le rire comme ça, sans raison, juste pour le plaisir, comme le font les enfants. Mais puisque ce n’est pas forcément spontané on peut le déclencher avec certains exercices.

Voici en vrac quelques techniques simples pour rire de bon coeur :

  • énoncer des voyelles du genre A A A A A, O O O O O, en respirant bien et en transformant en rire
  • se mettre devant un miroir, se regarder, et éclater de rire
  • faire progresser le rire : commencer tranquillement et donner de l’ampleur peu à peu jusqu’à exploser de rire
  • prendre une grande respiration en levant les bras et souffler d’un coup en les baissant et en riant
  • s’étirer (n’importe quelle partie du corps) et rire pendant cet étirement
  • bailler largement plusieurs fois et rendez ce bâillement sonore pour finir en rire
  • imiter un animal en vocalisant et riant (je vous conseille la vache !)
  • bouger en riant (courir, sauter, tourner, taper des pieds…)
  • rire grave, puis médium, puis aigu et dans l’autre sens, plusieurs fois

Vous avez d’autres idées ? je suis preneur !

Le sourire

Comment parler du rire sans parler du sourire ? Le sourire est-il un rire en miniature ou d’une autre nature ? Je pense personnellement qu’il est d’une autre nature, qu’il introduit une dimension bien plus relationnelle.

On dit souvent que le sourire ne coûte rien et qu’il enrichit ceux qui le reçoivent, c’est très vrai ! D’ailleurs je ne résiste pas au plaisir de mettre ici ce merveilleux poème de Raoul Follereau :

Un sourire ne coûte rien et produit beaucoup.
Il enrichit ceux qui le reçoivent
Sans appauvrir ceux qui le donnent.

Il ne dure qu’un instant
Mais son souvenir est parfois éternel.

Personne n’est assez riche pour s’en passer,
Personne n’est assez pauvre pour ne pas le mériter

Il crée le bonheur au foyer, soutient les affaires.
Il est le signe sensible de l’amitié.

Un sourire donne du repos à l’être fatigué,
Rend du courage aux plus découragés.

Il ne peut ni s’acheter, ni se prêter, ni se voler,
Car c’est une chose qui n’a de valeur
Qu’à partir du moment où il se donne.

Et si parfois vous rencontrez une personne
Qui ne sait plus avoir le sourire,
Soyez généreux, offrez-lui le vôtre…
Car nul n’a autant besoin d’un sourire
Que celui qui ne peut en donner aux autres.

Le sourire est un des outils dont ce blog est friand, il est si simple et merveilleux ! C’est une façon d’exprimer sa gratitude, de remercier pour être simplement là, dans cette indicible présence au monde dont le miracle nous échappe trop souvent…

J’aime raconter cette histoire : vous vous promenez dans la rue et vous croiser un inconnu, vous lui souriez tout simplement parce que vous rayonner de la joie d’être en vie. Cet inconnu reçoit votre sourire et comme c’est quelque chose de très contagieux il finit par sourire lui aussi, même s’il est harcelé par des soucis qui l’éloignent de lui-même. Ce sourire il le transporte jusqu’à un autre rue où il est capté par un inconnue qui passe par là et dont le visage s’éclaire de cette lumière particulière. Puis ce sourire continue ainsi à se répandre, il finit par faire le tour de la Terre. Et puis un jour vous croisez un autre inconnu dans la rue qui vous sourit et, vous reconnaissez ce sourire, une sensation de familiarité, quelque chose en vous qui vous dit que ce sourire là a quelque chose qui vous parle vraiment et là vous comprenez ! Ce sourire transporte encore celui que vous aviez offert il y a quelque temps. Oh il est maintenant différent, il recèle toutes ces vies qui l’ont transporté et offert. Il est chargé de ces présences.

La prochaine fois qu’on vous offre un sourire ou que vous en offrez un pensez à cette histoire…

 

Laisser un commentaire