La boussole

Avez-vous des doutes lorsque vous devez décider quelque chose ? Vous êtes-vous déjà posé la question de savoir si vous aviez pris la bonne direction ? Avez-vous déjà eu des regrets quant à vos choix antérieurs ? Vous demandez-vous ce qui serait bon que vous fassiez, ce qu’il serait souhaitable de réaliser ?

En fait pratiquement tout le monde, dans une mesure plus ou moins grande s’est déjà interrogé dans ce sens et le fera encore et encore… Est-ce inéluctable ? Est-ce un attribut purement humain qui fait qu’on ne peut être sûr de rien ? Est-ce lié à nos limites, nos conditionnements ?

Je vous propose dans cet article un nouvel outil pour vous diriger dans le brouillard de vos représentations, la brume de vos pensée ou la fragilité de vos choix : la boussole !

Une boussole vous indique inlassablement la direction du nord, quel que soit le lieu (si vous ne vous approchez pas trop des pôles !), quelles que soient sa position et sa rotation. Est-ce magique ? Non, c’est juste une histoire de champ magnétique terrestre bien aligné qu’il suffit de détecter. De la même manière je vous propose de mettre en oeuvre en vous votre boussole intérieure et de la laisser s’aligner sur le courant de votre vie pour vous indiquer la bonne direction à prendre.

Le sens du courant

kayac

Est-ce que votre vie vous semble fluide, harmonieuse ? Est-ce que les événements sont en adéquation avec vos désirs, vos attentes, vos besoins ? Vous sentez-vous porté par tout ce qui vous arrive et en synchronicité avec votre environnement ?

Si vous répondez plutôt négativement à ces questions c’est que vous ne savez pas vous laissez porter par le courant, c’est que vous luttez pour atteindre des objectifs qui sont soit inadaptés à votre nature profonde, soit en contradiction avec le milieu dans lequel vous évoluez.

Votre boussole vous signale de façon claire et précise que vous n’allez pas dans la bonne direction et que donc vous êtes obligé de luter pour maintenir le cap. Alors que faire ?

Arrêtez vous de forcer et de résister, prenez le temps de sentir où la vie veut vous entraîner, ressentez ce flux qui vous traverse et vous emporte. Si les circonstances s’acharnent à vous contrarier alors changez quelque chose dans votre vie, essayez une nouvelle posture et consultez votre boussole pour savoir si vous êtes un peu plus dans le courant, si tout devient plus facile et même évident…

C’est une méthode essai-erreur, si vous apprenez à consulter votre boussole pour évaluer votre manière de vous laisser emporter par le courant vous pourrez ainsi vous rapprocher de plus en plus de l’attitude juste qui entre en résonance avec le monde et qui fera que vous serez toujours au bon endroit au bon moment !

C’est l’aspect extérieur de votre boussole…

Les émotions

emotions

Vous sentez-vous à l’aise ? Avez-vous des émotions positives ? Vous sentez-vous adapté ? Vous sentez-vous léger, mouvant, plein de vie ?

Si vous répondez plutôt négativement à ces questions c’est que vous n’avez pas l’attitude intérieure juste. C’est aspect interne de votre boussole. Elle vous indique que vous jouez faux avec vous-même, que vous vous trahissez.

Alors là aussi arrêtez-vous et prenez le temps de choisir en vous ce que vous avez envie de ressentir et de vivre. Faites défiler vos pensées, vos images, et utilisez votre boussole qui vous indiquera avec précision avec quoi vous vous sentez bien et à l’opposé ce qui est susceptible de vous nuire.

Vous avez toujours le choix de ce que vous vivez dans votre tête, dans votre coeur et dans votre corps. Si quelque chose ne va pas alors changez, essayez, creusez, et trouvez ce qui va vous remplir de sensations agréables, d’enthousiasme, de joie.

L’intuition

intuition

Est-ce que vous vous faite confiance ? Est-ce que vous arrivez facilement à décider, à choisir ? Est-ce que vous avez de la pertinence dans les directions que vous prenez ? Avez-vous du succès ?

Si vous répondez plutôt négativement à ces questions c’est que vous n’utilisez pas votre intuition. C’est la partie centrale de votre boussole, la plus précieuse, celle qui vous guidera avec le plus de justesse et d’efficacité, celle qui vous emmènera jusqu’à vous-même.

Ne dites pas que vous n’avez aucune intuition, c’est faux ! Ne dites pas qu’il vaut mieux se fier uniquement à la raison, c’est stupide ! L’immensité de ce que nous ignorons est infinie et notre petit cerveau est bien incapable de nous offrir une représentation complète, achevée et totalement efficace de notre monde. Notre mental est un merveilleux outil mais il faut l’utiliser pour des tâches pour lesquelles il a été conçu, certainement pas pour vous guider sur le chemin de votre vie.

Si vous n’utilisez pas votre intuition alors c’est le moment de vous y mettre ! Comment la développer ? En fait elle est déjà là en vous, complète, parfaite, mais brouillé par votre discours mental et vos certitudes. Pour la faire émerger dans sa pureté il faut faire un peu le ménage en vous. Si vous avez plutôt l’habitude d’être logique et de faire confiance à la causalité il faudra abandonner suffisamment cette attitude.

Une bonne façon de contacter cette merveilleuse intuition qui est en vous est de vous dire que vous avez un guide intérieur omnipotent, bienveillant, infatigable, attentif, toujours prêt à répondre à vos questions par des réponses simples et évidentes. Soyez simplement fermement convaincu que ce guide est là en vous depuis toujours mais que jusqu’à aujourd’hui vous ne l’avez pas trop écouté. Alors dans chaque situation de votre vie laissez passer vos réactions habituelles, faites une pause, et interrogez votre guide. Si la réponse est concise, précise, simple et qu’elle vous fait sourire alors c’est que vous êtes sur la bonne voie ! C’est votre ressenti intérieur qui vous indiquera qu’il s’agit bien de votre intuition et non d’une nouvelle création de votre mental…

Laisser un commentaire